9 décembre 2022

Apprendre à faire du snowboard Ce que vous devez savoir avant de commencer

Comment commencer le snowboard : les questions que tout le monde se pose

Combien de temps dois-je lutter avant d’être indépendant ?

Il n’est pas facile d’aborder cette question avec précision car la réponse est différente d’un individu à l’autre ! La progression n’est pas toujours linéaire donc le fait qu’elle soit plus lente au début de la pratique ne signifie pas que l’on ne pourra pas atteindre un excellent niveau rapidement. Comme nous le découvrirons plus tard, le fait d’avoir pratiqué d’autres sports sur la planche peut influencer votre progression et vous aider à avancer rapidement dans certains concepts. Vous pouvez, par exemple, avoir du mal à tenir la planche et à sortir des fixations sur les premiers mètres mais être rapidement à l’aise par la suite lorsque la pente devient plus raide.

Pour ce qui est d’être « autonome », c’est-à-dire de pouvoir gravir pratiquement n’importe quelle pente en étant sûr de ne pas se retrouver sur les pieds, le snowboard est assez confortable. Vous apprendrez bientôt à faire du snowboard « feuille morte » et, bien que cette technique ne vous fasse pas gagner de points pour le style, elle vous permet de rejoindre le reste du monde après les déroutantes pistes noires et bleues après seulement quelques jours d’expérience devant vous.

Il est évident que le fait d’avoir déjà pratiqué une activité sur un plateau, quelle qu’elle soit et surtout lorsque vous avez les deux pieds sur le plateau, est un avantage. Beaucoup d’idées sont communes et se transfèrent d’un sport à l’autre, de la sensation de base de glisser à la poussée dans la pente, puis à l’utilisation d’une position correcte sur la planche, ou le cadre, à son tour.

Le skateboard vous permettra de commencer rapidement à mettre votre pied à l’étrier dès le début. En planche à voile, j’ai pu, dès mes débuts, ne pas hésiter à mettre du poids sur l’avant de la planche pour tourner sans effort dans les zones raides. Skier avec habileté vous donnera une vue claire du terrain, des types de neige ainsi que de la sensation de la neige. Vous pouvez choisir parmi de nombreux exemples et si vous avez pratiqué au moins un de ces sports, votre progression sera plus fluide.

Trouvez-vous le snowboard plus difficile que le ski ?

Là encore, la question n’est pas simple ! Les avis sont nombreux et il est difficile de se prononcer sur la question. Il est probable que chaque discipline offre des défis de niveaux différents en fonction des différentes étapes de la progression. Comme votre parcours : avec quelques années de patinage dans les jambes, vous serez plus à l’aise en snowboard, et savoir faire du roller vous aidera en ski.

Comment apprendre à faire du snowboard ? Quels sont les risques et comment se protéger ?

Par rapport au ski, le snowboard offre un avantage non négligeable : vous n’avez pas un objet d’environ deux mètres relié à chaque pied et je vous laisse calculer la force qu’il exerce sur votre genou pour chaque kilo de pression qu’il exerce à son maximum. Les blessures au genou, également connues sous le nom de lame de Damoclès du skieur, sont donc plutôt rares sur la neige. De plus, si l’on met de côté les techniques extrêmes, les risques de blessures sont réduits lorsque l’on parvient à maîtriser les virages. C’est surtout au début qu’il faut être prudent, car c’est la plupart du temps en essayant d’encaisser la chute que l’on finit par se blesser, comme le montrent les blessures à la main et au poignet qui sont les plus fréquentes. Accepter la chute et apprendre à tomber sont les deux aspects de l’apprentissage de l’habituation à la neige !

Il existe de nombreuses protections pour chaque partie du corps. Ils ne sont pas vitaux, mais si vous les avez, vous ne devez pas hésiter une seconde. Le bénéfice psychologique de savoir que vous êtes en sécurité et qu’une chute n’est pas une cause de douleur intense est un excellent moyen d’augmenter votre confiance et de faire progresser vos progrès. Les plus populaires que nous pouvons trouver :

Quel est le temps nécessaire pour maîtriser le snowboard ?

Tout snowboarder dira que le snowboard n’est pas seulement une activité sportive, mais une habitude de vie. Nous sommes fascinés par la vitesse et la poudreuse profonde, ainsi que par le snowpark.

Cependant, tous les débuts sont difficiles, mais c’est particulièrement vrai pour le snowboard. Lors de votre première leçon, vous devrez passer une grande partie de votre temps dans la neige. Se tenir debout, garder son équilibre et effectuer des levées sans tomber est un exploit impressionnant ! Comme pour tout autre sport, l’apprentissage ne se fait pas en un rien de temps ; l’endurance est le facteur le plus important pour réussir. Vos résultats vaudront bien toutes vos sueurs !

Comment commencer ? Régular et. Goofy

Avant de choisir votre planche, vous devez être conscient du pied d’appui que vous utilisez : le pied avant que vous utilisez pour vous maintenir en équilibre. Si votre pied d’appui est le gauche, vous êtes « regular » ; si c’est le droit, vous êtes « goofy ». Connaître votre posture peut vous aider à vous sentir plus à l’aise et, par conséquent, vous accélérerez vos progrès plus rapidement.

Mais comment savoir si vous êtes normal ou un peu excentrique ? Il n’existe pas de méthode standard pour le déterminer. Cependant, vous pouvez essayer d’effectuer l’un des tests ci-dessous :

  • Si quelqu’un vous pousse par derrière sans que vous vous en rendiez compte et que vous essayez de vous arrêter en utilisant votre pied gauche, il est possible que vous ne soyez pas normal. Si vous essayez de vous équilibrer sur votre pied gauche, vous êtes fou.
  • Vous pouvez aussi essayer de glisser chez vous avec des chaussettes, et observer quelle jambe vous mettez devant vous.

À quoi peut-on s’attendre lors de nos premières leçons de snowboard ?

  • Patinage : Le patinage consiste à se déplacer sur une surface plane avec le pied avant fermement fixé au patin et le pied arrière qui vous pousse. Le patinage est essentiel pour accéder aux remontées mécaniques et pour se déplacer sur les pistes plates.
  • La glisse sur un pied est la pratique consistant à courir très bas avec seulement le pied avant fermement attaché et l’autre reposant sur la planche. Cela semble simple mais, croyez-moi quand je dis que cela demande beaucoup de pratique. Cette méthode est généralement utilisée pour descendre d’un ascenseur.
  • Le virage en J Le virage en J est le tout premier mouvement que vous ferez et qui semble être un virage en J. Vous glissez lentement dans une direction, puis dans l’autre. Vous glissez lentement dans une direction, puis, en utilisant vos pieds ou vos talons, vous faites un virage allongé.
  • Glissement latéral : Dans ce mouvement, il est possible de glisser en descente de manière latérale, soit en posture arrière (dos à la montagne), soit en posture droite (dos à la vallée). Avec les jambes légèrement fléchies sur le côté, vous déplacez votre poids vers la gauche ou la droite, selon la direction que vous souhaitez prendre.

Quel est l’âge optimal pour commencer le snowboard ?

L’aspect positif est qu’il n’y a pas de limite d’âge pour apprendre à faire du snowboard ! Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’équilibre, d’endurance et d’une bonne condition physique. Que vous ayez 20, 40, 60 ou même 40 ans, il n’est pas trop tard pour vous lancer dans un nouveau passe-temps passionnant. Il en va de même pour les enfants, dès l’âge de 4 ans, qui sont capables de garder leur équilibre et peuvent participer aux cours. N’oubliez pas que plus tôt vous commencerez à apprendre le snowboard, moins vous serez anxieux et plus vite vous progresserez. Veillez à choisir un cours de snowboard spécialement conçu pour répondre à vos besoins. Pour les enfants très jeunes, les cours de snowboard en privé sont souvent la meilleure option.