Evénements



Calendrier

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Caractérisation des spécificités motrices d’utilisateurs en situation de handicap. Application à la conception de systèmes personnalisables pour la pratique musicale

Accueil > Communauté GOSPI > Thèses

Doctorant : Veytizou Julien

  • Directeur : VILLENEUVE François
  • Laboratoire : G-SCOP

La prise en compte des usagers et des usages dans la conception des produits reste un aspect difficile à traiter, en particulier lorsque leur caractérisation est très spécifique (c’est le cas des personnes handicapées ou des situations d’usages dans des nvironnements contraignants). Dans ce contexte, l’objet de ces travaux est de contribuer à une meilleure prise en compte des usagers et usages par la mise en place d’outils et de méthodes permettant de les caractériser. Cette caractérisation, intégrée dans un processus de eption de produits, a contribué à répondre aux besoins de l’Association AE2M (Adaptation Ergonomique du Matériel Musical). Celle-ci a pour objectif de mettre à disposition de personnes en situation de handicap moteur des aides techniques leur permettant de jouer un ou plusieurs instruments de musique avec le même niveau d’autonomie que les personnes valides. Dans le cadre de ce travail de thèse, nous avons tout d’abord proposé une conceptualisation commune de ce qu’est une situation de handicap et avons mis en avant les conditions de bon déroulement des travaux de recherche. Dans un second temps, nous avons effectué une étude bibliographique centrée sur les approches de conception liée au handicap, les interactions Homme Machine dans le contexte musicale et les moyens et méthodes d’analyse des spécificités motrices des sujets. Cette étape nous a permis de proposé une méthode générique de processus de conception adapté au contexte de la conception d’aides techniques pour personnes en situation de handicap. Cette méthode nommée CARACTH est inspirée de la méthodologie de la Conception Centrée Utilisateur à laquelle nous proposons d’insérer : (1) une étape de caractérisation des spécificités motrices des utilisateurs et (2) une étape pour la définition d’une architecture produit modulaire. Ces évolution permettent notamment (3) de simplifier les phases d’itérations à l’intérieur du processus de conception pour permettre une personnalisation efficace et rapide du produit (partie commande et partie opérative). Nous présentons ensuite un ensemble d’expérimentations menées au laboratoire et sur le terrain. Elles ont permis de proposer et de valider la pertinence de l’architecture produit modulaire pour faciliter la conception d’aides techniques pour la pratique musicale, mais aussi de concevoir un système nommé KinecLAB pour la mesure et l’interprétation des possibilités gestuelles des usagers. Ce système KinectLAB a été testé et validé auprès de professionnel kinésithérapeute du CHU Michallon de Grenoble. Enfin, notre processus CARACTH a été appliqué pour la conception d’un système personnalisable aux capacités motrices d’un utilisateur en situation de handicap. Nous avons pu vérifier sa bonne intégration dans une situation d’usage en concert et aussi d’étudier la pertinence de la personnalisation sur les performances et la charge de travail de l’utilisateur.