Evénements



Calendrier

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Gouvernance des pôles de compétitivité, contrats territoriaux emploi formation et sécurisation des parcours professionnels des salariés en région Rhône-Alpes

Accueil > Communauté GOSPI > Thèses

Doctorant : Benichi Hichem

Début de la thèse : 2012

  • Directeur : Lamotte Bruno
  • Laboratoire : CREG

Les pôles de compétitivité sont par nature des lieux d’innovation, de production et de mobilisation de compétences. Les questions qui se posent sur la gestion des emplois et des compétences à l’échelle de ces pôles, sur l’influence qui peut exercer sur le fonctionnement du marché du travail, sur l’enseignement supérieur et la formation continue sont des questions cruciales pour la sécurisation des parcours professionnels des salariés. L’étude qui a été menée dans le cadre du programme du CREG conduit sur ces questions montre que les questions d’emploi, de formation et de compétences restent généralement au second plan des stratégies des acteurs des pôles. (Lamotte B., Massit C., (2010), Pour une sécurité professionnelle, Nouveaux dialogues nouveaux espaces, L’Harmattan.). C’est un résultat partagé dans la littérature (Centre d’Analyse Stratégique, BERTRAND Hugues, DAYAN Jean-Louis, EKSL René, Les pôles de compétitivité : des pôles de compétences ?) et qui renvoie à des limites connues des systèmes sociaux d’innovation.

Durant la crise économique et avec les menaces qui pèsent sur l’emploi, ce sont des coalitions, beaucoup plus large que les seuls deux acteurs conventionnels du dialogue social qui interviennent pour assurer la pérennité de l’emploi dans la région Rhône-Alpes. Ces coalitions d’acteurs, construites sur base régionale, incluent les syndicats, les élus, le patronat, les associations, les centres de recherche ainsi que les représentants d’organisations publiques ou professionnelles spécialisées dans l’emploi et le développement économique. Tous ces acteurs sont réunis dans divers dispositifs de gouvernance régionale et territoriale. Grâce à la richesse et la complexité de ces dispositifs, la région Rhône-Alpes produit un nouvel avantage concurrentiel qui est susceptible d’assurer le développement économique régional et sécuriser les parcours professionnels des salariés.

La problématique de la gouvernance des dispositifs emploi-formation des pôles de compétitivité en relation avec sécurisation des parcours professionnels dans la région Rhône-Alpes, comporte deux défis à relever comme nous l’avons montré dans notre mémoire de recherche.

D’une part, la nécessité de penser en continu les nouvelles formes de régulation sociale, telles les Contrats Territoriaux emploi formation (CTEF) reposant sur une approche contractuelle, pour répondre aux transformations sociales permanentes induites par les pôles de compétitivité.

D’autre part, la nécessité de gérer et identifier ces transformations sociales, qui interrogent la tension permanente entre la performance sociale des institutions politiques de la régulation sociale, les nouvelles réalités du « nouveau monde économique » et les positions des partenaires sociaux.