Evénements



Calendrier

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Gestion dynamique des règles métiers dans les systèmes d’information dédiés à la conception collaborative

Accueil > Communauté GOSPI > Thèses

Doctorant : SADEGHI Moshen

Début de la thèse : 2005

  • Directeur : NOEL Frédéric
  • Laboratoire : G-SCOP
  • Co-encadrant : HADJ-HAMOU Khaled

Ce mémoire contribue à la compréhension des problématiques liées à la cohérence des modèles experts dans un contexte de conception coopérative. Dès lors qu’au moins deux concepteurs coopèrent à un niveau technique de la conception, ils partagent de nombreux objets, paramètres, informations ou morceaux de modèles. Cependant ils ne peuvent travailler toujours simultanément et des phases de travaille asynchrones sont indispensables. L’objectif de notre travail est de spécifier des mécanismes nécessaires pour mettre en œuvre des règles métier répondant aux cohérences techniques entre concepteurs. On peut imaginer lors de ce phases asynchrones un serveur de espionnait l’évolution des modèles de chaque concepteur. Nous définissons des modèles de règles métiers et des mécanismes qui permettent d’évaluer si deux études parallèles divergent au delà de la simple comparaison syntaxique des modèles. Cette mesure de la divergence est alors est utilisée pour notifier en temps voulu les acteurs de la nécessite de provoquer une session de synchronisation et de négociation. Nous proposons des solutions originales pour assister ces activités de conception coopérative. Elles sont basées sur l’utilisation d’un modèle de partage qui est simultanément versionné par les différents collaborateurs. Ces versions sont analysées par des mécanismes syntaxiques et à la base de contraintes métiers. Ces mécanismes permettront de mesure des évolutions parallèles des versions de modèles afin de communiquer aux différents concepteurs l’état de cohérence de l’environnement de conception et la nécessité de provoquer des tâches collaboratives. Au delà de cette proposition théorique, nous avons développé un démonstrateur qui valide une part des propositions avancées.