Evénements



Calendrier

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

Accompagner l’innovation de rupture par des dispositifs d’exploration basés sur le prototypage rapide et la co-conception

Accueil > Communauté GOSPI > Thèses

Doctorant : Trivery Cécile

  • Directeur : BOUJUT Jean-François
  • Laboratoire : G-SCOP

Les entreprises sont souvent au prises avec le dilemme de l’articulation entre les phases de divergence créative et celles de convergence efficace vers le produit industrialisé. L’objectif de cette thèse est de développer des dispositifs permettant d’augmenter la performance des phases amont de l’innovation dans un grand groupe industriel. On constate aujourd’hui que les techniques de prototypage rapide tendent à se démocratiser et la société civile commence à s’emparer de ces techniques pour inventer de nouveaux modèles de création d’objets. C’est souvent sous le vocable de « fab lab » que l’on retrouve caractérisées ces initiatives (http://fab.cba.mit.edu/). Le « Do It Yourself » (DIY) connait un regain d’intérêt qui est largement dû à l’accessibilité nouvelle des techniques de prototypage rapide. Dans le domaine industriel, on rattache souvent ces dispositifs à des logiques d’open innovation (Enkel et al., 2009) ou de communautés ouvertes de pratiques. On se rapproche alors du modèle « Do It With Others » (DIWO) fondé sur l’entre aide et le compagnonnage, la co-construction et le partage de connaissance. On constate que, au delà de la couverture médiatique, ces initiatives sont le reflet d’un besoin de la société et notamment des personnes à matérialiser des créations partagées autour de celles-ci. Nous partons de ce constat et proposons de tirer profit des possibilités offertes par ces nouvelles technologies pour aller vers un nouveau modèle industriel de production de l’innovation par le raccourcissement des boucles de matérialisation/test de concepts, associé à une meilleure intégration des acteurs autour de ces nouvelles représentations. L’enjeu de cette thèse est de caractériser les conditions (organisationnelles, humaines et techniques) du déploiement de techniques de prototypage rapide dans les équipes projet amont pluridisciplinaires, facilitant la création de référentiels communs, de connaissances partagées afin d’augmenter qualitativement et quantitativement les concepts innovants dans l’objectif de réduire les cycles d’innovation.