Evénements



Calendrier

octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017

Réseaux d’innovation et spatialisation : instruments pour le diagnostic et l’action stratégique

Accueil > Communauté GOSPI > Projets

Acronyme : RINNOSPA

  • Porteur : MASSARD Nadine
  • Laboratoire porteur : GAEL

Le développement concomitant de la globalisation technologique et du mouvement de polarisation géographique des activités innovantes, conduit à l’intensification de la concurrence et celle-ci ne concerne plus seulement les firmes, elle prend une forme nouvelle et s’élargit à la concurrence entre les territoires. La capacité à innover sur un territoire semble déterminer les enjeux de la concurrence entre régions. Pourtant les capacités informationnelles des firmes comme des acteurs publics locaux sur ces questions sont encore faibles. Quelles sont les sources d’information existantes ? Comment mesurer l’accessibilité aux connaissances qu’offre une localisation ? Comment comparer les performances des territoires en tant que support des performances créatrices des acteurs ? Les dynamiques économiques de recherche et d’innovation sont en effet à la fois géographiquement fortement polarisées et maillées dans le cadre de réseaux internationaux fondés sur des grands programmes technologiques, des relations interfirmes ou des communautés de pratiques. Dans un tel cadre, le positionnement des institutions et collectivités territoriales n’est pas simple. Dans le même temps, pourtant, par le jeu de la décentralisation et des politiques de « pôles », celles-ci disposent de plus en plus de moyens pour mener des politiques de développement scientifique, technologique et économique localisés. Ainsi, avec les Etats et l’Union Européenne, les collectivités territoriales sont aujourd’hui des acteurs importants de la recherche et de l’innovation comme l’illustre par exemple la politique des pôles de compétitivité. Objectifs - Ce projet a pour but de fournir des outils pour mieux comprendre les dynamiques d’innovation localisées. Grâce aux instruments d’observation et de diagnostic proposés, et à l’analyse stratégique, nous pourrons éclairer les déterminants de l’organisation spatiale de la recherche et de l’innovation et les stratégies de localisation associées, nourrissant ainsi la réflexion des pouvoirs publics et des décideurs économiques sur ces questions. Notre objectif dans ce projet est donc de travailler d’une part à une définition plus fine de la notion d’accessibilité aux connaissances prenant en compte non seulement les dimensions géographique et inintentionnelle mais aussi les dimensions relationnelles et intentionnelles (stratégiques) de la proximité par les réseaux. Partant de cette définition il s’agit de développer les bases de données de réseaux et les modèles et mesures qui seuls permettent de dépasser les analyses fondées sur la simple coexistence dans l’espace et sur le postulat de l’existence des externalités de connaissance.